Diffuseur des arts de la scène depuis 1982
La Sala Rossa
4848 Boul St-Laurent, Montréal, QC
http://lasalarossa.com/fr/
Achetez vos billets
Billets

514-844-4227

 

En première partie, KAMAAN (Montréal)
http://amiramiri.com/music/ensemble-kamaan/

————————————

AJINAI (Mongolie/Chine)

Ajinai, formé à Pékin en 2009 et composé de membres provenant de partout en Chine, se consacre à apporter de la musique traditionnelle mongole dans le 21e siècle.

Les racines du quatuor sont solidement plantées dans les prairies de Mongolie, mais leur jeunesse et expérience prête une touche unique et contemporaine à la musique traditionnelle. La musique du groupe est alimentée par le Morin Khuur, ou violon à tête de cheval, l’instrument le plus important de Mongolie musicale et un symbole de son peuple, et le Khoomei, chants de gorge qui offre de sons harmoniques émanant d’une seule voix.

Parce que les sons du khoomei et du morin Khuur sont basés dans le désir d’imiter les sons de la nature, l’écoute de la musique de Ajinai transporte les auditeurs dans les plaines grandes ouvertes des prairies, et un long temps avant la guitare électrique. Mais l’expérience des membres du groupe dans la scène rock de la capitale très animée de la Chine, Beijing, cela prête un élément moderne à la musique; le rythme est propulsé par parts égales de charge de cheval et l’habituel usage dans le rock de la basse électrique et batterie, tandis que les guitares électriques brillent à travers. Trouver un terrain d’entente entre les traditions du passé antique et les sons de la musique contemporaine produit une musique à la fois ancienne et moderne; intemporel, mais aussi prospectifs. Il est un son qui a vu le groupe gravir dans les rangs de la scène musicale de la Chine, se produisant dans les grandes salles, événements et festivals à travers le Pays du milieu, ainsi que des se faire connaître en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

Le nom Ajinai est tiré du sanskrit, la langue ancienne de l’Inde, ce qui signifie un étalon majestueux et de bon augure. Une ancienne légende raconte une histoire qui il y a longtemps, il y avait un roi en Inde qui avait un étalon vert impressionnant et magique. Quand le bouddhisme est entré en Mongolie le terme Ajinai a été utilisé pour décrire un grand étalon arriva, légende qui perdure toujours.

Tout comme leurs ancêtres mongols des centaines d’années passées, la musique de Aijinai accueille des éléments de cultures venant à l’extérieur et à travers l’intégration de ces éléments étrangers, ils ont formé la base de la musique de Ajinai. Ajinai entend faire leur musique ouverte, diversifiée, mondaine et sans limites.

Ajinai c’est

Hugjiltu, (chant, khoomei, multi-instrumentaliste)
Qiu Weiming (basse électrique, chant)
Buren Bayar (batterie, percussion, chant)
Zhi Wei (guitar électrique)

Portes ouvrent à 20h.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× trois = 15